Une pincée de cannelle pour stimuler votre cerveau ?

Très appréciée pour sa saveur parfumée, la cannelle occupe une place de choix sur l’autel des épices bonnes pour la santé. Riche en antioxydants, elle est également connue pour ses vertus antispasmodique (favorisant ainsi la digestion), antivirale et antiseptique. Avec cette étude américaine, viennent s’ajouter à la liste des bienfaits de ce produit naturel, ses effets positifs sur la mémoire et la plasticité cérébrale. Comment les chercheurs ont-ils constaté que la cannelle pouvait booster nos capacités mnésiques, favoriser l’apprentissage et limiter le déclin cognitif ?

Pour étudier l’impact potentiel de la cannelle sur le cerveau, les chercheurs de l’Université de Rush et du Veterans Affairs Medical Center de Chicago aux Etats-Unis ont utilisé un labyrinthe dans lequel ils ont disposé de la nourriture à la sortie et placé des souris. Cette première expérience leur a permis de diviser celles-ci en deux groupes : les plus rapides et les plus lentes (à trouver la sortie). Après deux jours de formation, les scientifiques ont déterminé les souris qui avaient de bonnes ou de mauvaises capacités d’apprentissage et de mémorisation. Ensuite, ces dernières ont eu droit à un supplément de cannelle pendant un mois. A l’issue de ce régime spécifique, elles ont été à nouveau placées dans le labyrinthe.

Les résultats de cette seconde expérience, publiés dans la revue médicale Neuroimmune Pharmacology, indiquent que, comparé au premier test, les souris les plus lentes ont mis 90 secondes de moins pour trouver la sortie. En fait, elles atteignent les performances (60 secondes pour parcourir le labyrinthe) réalisées par les souris les plus rapides lors de la première expérience. L’analyse des cellules du cerveau des souris « dopées » à la cannelle a permis aux chercheurs d’isoler un composé chimique, le benzoate de sodium, présent dans cette épice. Il stimulerait l’hippocampe, le centre principal de la mémoire et améliorerait la structure des dendrites (prolongements des neurones). Si la cannelle semble avoir amélioré les résultats des souris aux faibles capacités d’apprentissage ; en revanche, cet effet n’a pas été constaté chez les souris qui étaient déjà performantes.

Ces travaux incitent à démarrer des essais cliniques chez l’Homme. Selon Kalipada Pahan, principal auteur de l’étude : « nous avons besoin de tester davantage cette approche chez les apprenants en difficulté. Si ces résultats sont reproduits avec des étudiants, ce serait une avancée remarquable ». Les responsables de cette recherche s’enthousiasment pour les effets positifs de la cannelle ; non seulement pour booster la mémoire et la plasticité cérébrale, mais aussi pour lutter contre la progression de la déficience cognitive légère ou ralentir le déclin cognitif.

En attendant de nouvelles études à ce sujet, n’hésitez donc pas à saupoudrer vos plats de cannelle et à manger du pain d’épices !
Source : K.K. Modi, S.B. Rangasamy, S. Dasarathi, A. Roy, K. Pahan, Cinnamon Converts Poor Learning Mice to Good Learners : Implications for Memory Improvement, in Journal of Neuroimmune Pharmacology, juin 2016.

Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.