Actualité scientifique

Les mémoires exceptionnelles (partie 5) : chiffres et calcul

Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE

Si le psychologue Alfred Binet (1857-1911), inventeur du QI, a étudié les processus cognitifs des joueurs d’échecs dont nous avons parlé dans le billet précédent, il s’est aussi intéressé aux grands calculateurs, en particulier Jacques Inaudi (1867-1950).

Les prodiges de la mémoire des chiffres
Jacques Inaudi a été le premier grand calculateur scientifiquement étudié. Né au Piémont, son don se serait développé au contact des moutons qu’il gardait. Loin de l’endormir, ceci lui a permis d’atteindre une renommée considérable en France où il vécut toute sa ...

Comment le cerveau gère-t-il ses efforts pendant la lecture ?

On sait déjà que la longueur des mots, leur fréquence, ainsi que les erreurs sémantiques et syntaxiques incluses dans des phrases affectent l’activité cérébrale déployée pour la compréhension du langage. Dans la présente étude menée à l’Université d’Helsinki (Finlande), la perspective de la modulation des capacités cognitives allouées au traitement du langage a été étendue au niveau du discours. Comment le cerveau gère-t-il ses efforts lors de la lecture d’un court texte ?

Notre activité cognitive varie beaucoup pendant la lecture. Prenons cet énoncé : « Le chat est un mammifère carnivore, généralement à fourrure. ». Des études de suivi ...

Les nourrissons aiment-ils être imités ?

Chez le nourrisson, l’expérience d’être imité est généralement considérée comme un moteur majeur de sa cognition sociale. Reste que jusqu’à présent, ce « constat » n’était que principalement théorique. La présente étude de l’Université de Lund en Suède avait donc pour objectif d’apporter des preuves concrètes des effets de l’imitation sur l’interaction sociale entre un bébé et un adulte. Les nourrissons aiment-ils qu’on les imite ?

Pour le bébé, les bienfaits théoriques d’être imité ont été très largement exposés. Le fait d’être imité par l’adulte favoriserait chez lui le développement de compétences socio-cognitives, dont la ...

Quel est le potentiel altruiste des bébés ?

Aider une personne, lui donner quelque chose, alors que cela implique un « coût » pour nous-même : c’est ce qu’on appelle un comportement altruiste. Qu’en est-il de cette qualité, lorsqu’il s’agit de partager de la nourriture ? Des chercheurs de l’Institut pour l’Apprentissage et les Sciences du cerveau de l’Université de Washington (I-LABS, Seattle, Etats-Unis) ont mis au point un protocole expérimental afin de savoir si les bébés étaient capables de sacrifier une partie de leur goûter au profit d’un inconnu. L’occasion de voir si l’esprit de donner commence dès le plus jeune âge…

Jusqu’à preuve du contraire, le fait de pouvoir donner de la ...

Les mémoires exceptionnelles (partie 4) : joueurs d’échecs et expertise

Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE

Aux échecs, le grand maitre Xavier Tartakover (1887-1956) disait que « La Tactique consiste à savoir ce qu’il faut faire quand il y a quelque chose à faire. La Stratégie consiste à savoir ce qu’il faut faire quand il n’y a rien à faire ! » Nous sommes tous impressionnés par les performances des grands joueurs d’échecs qui peuvent jouer en aveugle, effectuer plusieurs parties simultanément et, bien sûr, pulvériser leurs adversaires en quelques coups inattendus. Plusieurs psychologues, souvent grands joueurs d’échecs eux-mêmes, tels que Groot, Chase, Simon, Gobet et Parker, ont tenté de modéliser le ...

Alors que nous la connaissons, pourquoi n’appliquons-nous pas toujours la meilleure solution ?

De retour du travail, vous êtes dans votre voiture mais un camion en panne ralentit la circulation habituellement fluide. Vous décidez de prendre un itinéraire alternatif qui s’avère payant ; vous êtes même rentré plus tôt que d’habitude ! Le lendemain, emprunterez-vous ce nouvel itinéraire ? Une étude de l’Université de l’Ohio (Etats-Unis) s’est intéressée à notre prise de décision quand il s’agit de choisir entre ce qui a marché la veille et ce qui a toujours fonctionné. L’occasion de soulever cette question : pourquoi ne prenons-nous pas toujours la bonne décision, alors que nous la connaissons ?

Pour étudier « cette tension entre faire ce que ...

Peut-on prédire l’empathie chez une personne ?

« L'empathie est une pierre angulaire de la santé mentale et du bien-être. Elle favorise le comportement social et coopératif par notre souci des autres. Elle nous aide également à déduire et à prédire les sentiments, le comportement et les intentions internes des autres. » C’est ainsi que l’empathie est définie par le Docteur Marco Jacoboni qui, avec ses collègues de l’Université de l’UCLA (Université de Californie à Los Angeles), a cherché à déterminer s’il était possible de la détecter dans le cerveau et de la prédire.

L’empathie repose en partie sur la capacité du cerveau à traiter de manière réflexive, de manière inconsciente, les ...

Les mémoires exceptionnelles (partie 3) : les mémoires encyclopédiques

Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE

  Très tôt, l’homme a compris l’avantage d’une mémoire exceptionnelle, et certains individus célèbres ont impressionné leurs contemporains par leurs extraordinaires capacités de mémorisation ou par l’invraisemblable quantité de savoirs accumulés.

Les mémoires encyclopédiques : ceux qui apprennent beaucoup
Thémistocle (528-462 av. J-C), l’homme d’état athénien vainqueur des Perses à Salamine, connaissait le nom de chaque citoyen athénien, ce qui devait représenter quelques milliers de personnes. Cicéron a ...

Le perroquet maîtrise-t-il les probabilités ?

Keee-aa ! C’est le puissant cri du nestor kéa ou plus simplement kéa, une espèce de perroquet de montagne (le seul au monde) qui vit en Nouvelle-Zélande. Cet oiseau vient de surprendre les scientifiques en faisant preuve de compétences étonnantes dans le domaine des probabilités. En effet, après l’humain et les chimpanzés, deux chercheurs de l’Université d’Auckland (Nouvelle-Zélande) ont mis en lumière, les capacités du kéa à porter des jugements complexes fondés sur des informations statistiques, physiques et sociales.

La doctorante Amalia Bastos et le professeur Alex Taylor (les auteurs de l’étude) ont élaboré un protocole en trois parties ...

Pour les jeunes enfants, le pouvoir est-il féminin ou masculin ?

Généralement, les représentations sociales associent les hommes avec un pouvoir plus élevé que les femmes. Mais qu’en est-il de ces représentations (que l’on peut déplorer) chez les enfants ? La présente recherche avait justement pour objectif de cerner leur émergence auprès de sujets d’âge préscolaire, dans différents pays. Les jeunes enfants attribuent-ils plus de pouvoir aux hommes ou aux femmes ? Résumé de cette étude.

Les chercheuses et chercheurs de l’Institut des sciences cognitives Marc Jeannerod (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1), en collaboration avec les universités d’Oslo (Norvège), de Lausanne et de Neuchâtel (Suisse) ont mené ...

"La prédiction est un art difficile, surtout lorsqu’elle concerne l’avenir" [2/2]

Seconde partie : les biais cognitifs.

Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE, Mai 2020

Ce billet apporte un éclairage cognitif pour comprendre les erreurs de prédiction des politiques, des scientifiques et des médecins lors de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Plus généralement, il ébauche des réponses à plusieurs interrogations. Pourquoi nos prédictions sont-elles souvent fausses ? Pourquoi prenons-nous de mauvaises décisions ? Pourquoi nos actes sont-ils parfois stupides ? Les raisons sont multiples, elles découlent essentiellement de biais cognitifs, c’est-à-dire de mécanismes de réflexion qui ...

"La prédiction est un art difficile, surtout lorsqu’elle concerne l’avenir"

Première partie : un virus bien différent.

Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE, Avril 2020

Mark Twain, Groucho Marx, Niels Bohr, Winston Churchill ou Pierre Dac : que de paternités illustres pour cette citation dont la justesse éternelle, avec la pandémie actuelle, teinte l’humour d’un noir funèbre. Depuis janvier, politiques, scientifiques et médecins se sont livrés à des analyses dont il faut avouer qu’elles se sont toutes révélées erronées. Pour les excuser partiellement, ayons l’honnêteté d’admettre qu’il est impossible d’anticiper des évènements sporadiques qui se produisent une fois par siècle.

Pour ...

Les cerveaux d’un bébé et d’un adulte peuvent-ils se synchroniser ?

Dans un précédent article (tenir la main d’une personne qui souffre), nous avions relaté le fait qu’une certaine synchronicité des ondes cérébrales entre deux individus pouvait être effective du simple fait que ceux-ci soient en présence l’un de l’autre, avec ou sans contact. Cette nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université de Princeton (Etats-Unis) tend à démontrer qu’un adulte et un bébé pourraient eux aussi être sur la même longueur d’ondes …

Comme le rappellent les auteurs de la présente recherche, la ...

Les mémoires exceptionnelles (partie 2) : Veniamin

Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE

Dans son livre « Une prodigieuse mémoire », Alexandre Luria (1902-1977) raconte l’histoire d’un homme doté d’une… prodigieuse mémoire. Solomon Veniaminovitch Cherechevski (surnommé Veniamin) (1886-1958) se rappelle tous les détails de son passé et retient tout ce qu’il mémorise. Sa mémoire en était devenue… monstrueuse !

« Mais pourquoi ne prenez-vous pas de notes ? »
Lors des réunions de rédaction, ce journaliste ne prenait jamais de notes, n’utilisait aucun agenda, se rappelait sans difficulté les rendez-vous de son emploi du temps et même ceux de ses collègues. ...

Fake news : la désinformation peut-elle venir en partie de nous-même ?

Les études sur la désinformation commencent à se multiplier, notamment sur les mécanismes de la pensée qui expliquent que nous pouvons tous potentiellement être victimes d’une fausse nouvelle (fake news). Une récente recherche tend à montrer que, outre les sources extérieures (médias partisans, par exemple), une source plus surprenante peut contribuer à la désinformation : nous-même. En fonction de nos préjugés, notre mémoire peut nous jouer de vilains tours…

Jason C. Coronel (professeur de communication à l’Ohio State University - Etats-Unis), Shannon Poulsen et Matthew Sweitzer (tous deux doctorants dans le même établissement) ont mené une double ...

Un chien pour motiver les enfants à lire ?

« Notre étude visait à déterminer si un enfant serait motivé à lire plus longtemps et à persévérer dans les passages difficiles si un chien était à ses côtés ». Cette étonnante piste de recherche de deux universitaires canadiennes a donné lieu à un article paru dans Anthrozoös, une revue multidisciplinaire des interactions entre l’homme et l’animal. L’occasion pour nous d’en apprendre davantage sur l’impact des chiens dit de thérapie. Et s’ils pouvaient motiver les enfants à lire ?

Camille Xinmei Rousseau (doctorante à l’Université British Columbia Okanagan, Canada) et Christine Yvette Tardif-Williams (Professeure à l’Université de ...

Les mémoires exceptionnelles (partie 1) : les champions.

Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE

La mémoire intéresse tout le monde, les oublis inquiètent et les grandes mémoires font fantasmer. Mon propos d’aujourd’hui initie une série de billets consacrés aux mémoires exceptionnelles, d’individus célèbres ou non, mais dont les extraordinaires mémoires impressionnèrent leur entourage ou leurs contemporains.

Ceux qui apprennent facilement : les hypermnésiques
Le terme d’hypermnésie qualifie deux situations dont la plus courante est l’hyperthymésie. Rarissime, je ne l’ai rencontrée qu’une seule fois, chez une patiente qui, paradoxalement, en souffrait beaucoup. ...

Les jeux de société peuvent-ils préserver les fonctions cognitives ?

Autant les études sur les effets (positifs ou négatifs) des jeux vidéo sur le cerveau sont légion, autant celles qui s’intéressent aux jeux de société, et à leurs possibles bénéfices sur la cognition, le sont nettement moins. Or des chercheurs de l’Université d’Edimbourg, au Royaume-Uni, suggèrent que jouer aux cartes, aux échecs ou encore au bingo pourraient aider au maintien des capacités cognitives. Résumé de cette recherche réalisée avec des participants qui avaient 11 ans au début de l’expérience et qui en ont maintenant 79 !

Parmi les pistes d’interventions qui pourraient favoriser un « vieillissement cognitif réussi », il a déjà été ...

Neuroplasticité : jouer de la batterie modifie-t-il le cerveau ?

Avez-vous déjà essayé de marquer un rythme avec votre main droite et un rythme différent avec votre main gauche ? Très peu de personnes sont capables d’effectuer cette tâche complexe. En général, nous avons une main dite dominante pour la motricité fine (écrire, par exemple), avec une préférence entre la main gauche et la main droite. Une récente recherche s’est penchée sur les possibilités de modifier cette dominance. Les scientifiques ont alors décidé de s’intéresser au cerveau des batteurs, qui peuvent jouer simultanément deux rythmes distincts.

En préambule de leur étude, les auteurs indiquent que depuis 5000 ans, un ratio de 90% de droitiers à 10% ...

Le sport : point trop n’en faut !

Le Billet du Neurologue - Dr Bernard CROISILE

« Le seul sport que j’ai jamais pratiqué, c’est la marche à pied, quand je suivais les enterrements de mes amis sportifs » disait George Bernard Shaw. Confirmant que l’activité physique (marcher) valait mieux que le sport (pratique intensive à la recherche de la performance). Une fois de plus, je vais souligner avec une partialité non dissimulée que l’excès de sport… est excessif !

Prenez garde à la bigorexie !
Ce terme ne qualifie pas les grenouilles de bénitier, mais l’addiction au sport. Dans le numéro d’octobre de Cerveau & Psycho, Grégory Michel rapporte ...

Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.