La stimulation cérébrale pourrait-elle soulager les douleurs chroniques ?

Le nombre de personnes qui souffrent de douleurs dans le bas du dos ne cesse d’augmenter. La lombalgie peut survenir à tous les âges, avec des pics d’apparition à l’adolescence et autour de 45 ans. Une équipe de recherche de l’Université de Caroline du Nord (Etats-Unis) vient de publier une étude qui pourrait s’avérer prometteuse dans le traitement non pharmacologique de ces douleurs chroniques. Et si des stimulations ciblées dans le cerveau pouvaient les soulager ?

Plusieurs études indiquent que la douleur chronique serait la principale cause d’invalidité dans le monde. Selon les auteurs de la présente recherche, en se concentrant sur les causes périphériques de la douleur, la majeure partie de ces études ont négligé le rôle de l’activité cérébrale dans la maladie. En effet, F. Fröhlich, principal auteur de l’article, pense (comme d’autres chercheurs) que l’installation des douleurs dans la durée pourrait influencer (de manière négative) l’organisation de la communication entre les cellules du système nerveux, y compris les réseaux de neurones. Cette théorie suggère que ceux-ci s’enliseraient dans une sorte « d’ornière neurale », qui serait la cause des douleurs chroniques. Des études récentes sur cette réorganisation inadaptée du système nerveux central dans la maladie ont notamment mis en lumière que les oscillations du réseau neuronal dans le système thalamo-cortical joueraient un rôle majeur dans la physiopathologie de la douleur chronique (cette discipline de la biologie envisage à la fois les mécanismes physiques, cellulaires ou biochimiques qui conduisent à l’apparition d’une maladie). Il existe plusieurs types d’ondes cérébrales selon les régions du cerveau et les activités cérébrales, par exemple, lorsque nous parlons, mangeons, etc.

L’équipe de recherche menée par F. Fröhlich (professeur agrégé de psychiatrie et directeur du Centre de neurostimulation de l’Université de Caroline du Nord) s’est intéressée tout particulièrement aux oscillations alpha. Elles se produisent lorsque nous sommes dans un état de conscience « apaisé ». Les scientifiques ont émis l’hypothèse que leur déficience dans le cortex somatosensoriel pourrait être une cause des douleurs chroniques. Par conséquent, une amélioration de ces ondes alpha via la technique de stimulation transcrânienne à courant alternatif (TACS) pourrait soulager les personnes. Pour vérifier cette hypothèse, 20 patients souffrant de douleurs lombaires chroniques ont été recrutés. Chacun était équipé d’un réseau d’électrodes sur son crâne et a participé à deux sessions de TACS (durée = 40 minutes) avec un intervalle de une ou trois semaines. Au cours d’une des sessions, les stimulations étaient ciblées sur le cortex somatosensoriel pour améliorer les ondes alpha naturelles. Une autre séance « simulée » a été organisée afin que les participants ne puissent pas différencier les sessions placebo des véritables sessions TACS.

Pour mesurer les ondes alpha, les chercheurs ont utilisé l’électroencéphalographie haute densité. Ils ont constaté que la TACS, comparée à la stimulation factice, a considérablement augmenté les oscillations alpha dans la région somatosensorielle. Et ils ont établi une corrélation entre cette augmentation et le soulagement de la douleur. Effectivement, les patients ont déclaré ne ressentir aucune douleur après les séances de TACS (selon l’échelle subjective de 1 à 10).

Les résultats de cette étude pilote sont très encourageants et les auteurs de cette recherche sont impatients de mener une étude plus large pour découvrir les effets de plusieurs sessions de TACS sur une période plus longue.
Source : Sangtae Ahn, Julianna H. Prim, Morgan L. Alexander, Karen L. McCulloch, Flavio Fröhlich. « Identifying and Engaging Neuronal Oscillations by Transcranial Alternating Current Stimulation in Patients With Chronic Low Back Pain: A Randomized, Crossover, Double-Blind, Sham-Controlled Pilot Study », in Journal of Pain, nov. 2018 // Site de l’UNC Health Care and UNC School of Medicine : « Can Stimulating the Brain Treat Chronic Pain ? »

Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.