Actualité scientifique

Le machisme nuit-il à la santé mentale... des hommes ?

Et si un comportement machiste pouvait ne pas être bon pour la santé mentale de ces messieurs ? Si l’étude menée par le Dr Y. Joel Wong, de l’Université de l’Indiana à Bloomington (Etats-Unis), peut sembler caricaturale, elle présente toutefois des faits intéressants. En effet, à partir d’une méta-analyse de nombreuses recherches sur le sujet, elle établit un lien entre les hommes machistes et leur santé mentale. Alors être macho est-il dangereux pour son équilibre psychologique ?

Pour répondre à cette question, les auteurs de l’étude, parue dans le Journal of Counseling Psychology, ont conduit une méta-analyse (78 études ont été passées en ...

Notre cerveau apprécie-t-il la poésie ?

Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avait déclose… Et si ces vers de Ronsard parlaient inconsciemment à l’esprit humain ? Une équipe de chercheurs vient de démontrer que des personnes sans connaissances de la poésie galloise étaient capables de juger implicitement des phrases conformes à des règles poétiques. Avant même que nous considérions son sens littéraire, pouvons-nous apprécier instinctivement les propriétés musicales de la poésie ?

En introduction à leurs travaux, Guillaume Thierry et ses collègues de l’Université de Bangor (Royaume-Uni) rappellent que dès 1932, le poète T.S. Eliot soutenait que « la poésie authentique peut ...

"Mozart et le Miserere d'Allegri" - Le billet du Neurologue

Les mémoires exceptionnelles nous fascinent, aussi bien l’accumulation démesurée d’un stock de savoirs que la maîtrise d’exceptionnelles capacités de mémorisation. Dans le domaine musical, l’anecdote très connue du Miserere d’Allegri illustre la singulière capacité de mémorisation du jeune Mozart (1756-1791).

Un œuvre au statut particulier

Le Miserere de Gregorio Allegri (1582-1652) est une œuvre baroque très courte de 11 minutes. Elle est chantée en présence du Pape, uniquement deux fois par an, le Mercredi Saint et le Vendredi Saint, a cappella sans orgue ni orchestre, lors des matines de la semaine Sainte. Les ...

Pourquoi est-ce parfois difficile de regarder son interlocuteur ?

Avez-vous remarqué au cours d’une conversation, que lorsque nous cherchons à trouver le mot juste ou que nous en avons un sur le bout de la langue, nous avons tendance à détourner les yeux de notre interlocuteur, comme pour mieux nous concentrer ? Partant de ce constat, deux chercheurs du Département de psychologie cognitive de l’Université de Kyoto (Japon) ont mené une étude pour tenter d’expliquer pourquoi nous avions besoin de rompre le contact visuel pour nous focaliser sur ce que nous cherchons à dire. Selon eux, il y a une bonne raison scientifique à cela.

Comme le rappellent les auteurs, Shogo Kajimura et Michio Nomura : « bien que le contact visuel et ...

La "menace du stéréotype" : les garçons sont-ils moins bons en lecture que les filles ?

Pensez-vous que les filles sont moins bonnes en mathématiques que les garçons ? Et que ces derniers sont moins bons en lecture que les premières ? Dites-vous qu’à force d’entendre ce type de « croyances », filles comme garçons peuvent se comporter comme le prédisent les stéréotypes. C’est ce que démontre la recherche menée par Pascal Pansu et ses collègues ; à savoir que « la menace du stéréotype » contribue à des différences entre les sexes en faveur des filles sur les tests de lecture.

Si le rôle de la menace du stéréotype a déjà été prouvé en mathématiques dans les différences filles/garçons (en faveur des seconds), il n’a jamais été ...

Pourquoi une chanson entêtante peut-elle plaire ou déplaire ?

Imaginez passer toute une journée avec « Le petit bonhomme en mousse » dans la tête. Si ce n’est peut-être pas avec ce titre en particulier, chacun a certainement vécu cette expérience : avoir une chanson dans la tête dont on a du mal à se débarrasser. Des chercheurs de l’Université Goldsmiths (Londres) ont étudié les bases neuronales de ce phénomène, appelé familièrement « vers d’oreille ». Comment une mélodie devient-elle entêtante ?

Autrement nommé « le syndrome de la chanson coincée » ou plus formellement « imagerie musicale involontaire » (INMI), avoir une musique en boucle dans la tête est un fait qui apparaît spontanément et sans ...

Le cerveau humain se modifie-t-il dans l'espace ?

Le cerveau de l’astronaute français Thomas Pesquet est-il le même sur Terre et à bord de la station spatiale internationale (ISS) ? Si pendant les vols spatiaux, les êtres humains sont soumis à une forte adaptation sensorimotrice, aucune étude n’avait jusqu’alors évalué les effets de ceux-ci sur la structure du cerveau humain. C’est chose faite, puisque des chercheurs de l’Université du Michigan (Etats-Unis) viennent d’établir un premier rapport sur les changements structurels du cerveau humain avec les voyages spatiaux. Comment le cerveau se modifie-t-il dans l’espace ?

Pour leur étude, l’équipe de V. Koppelmans a pris en compte les données ...

Biscotte ou madeleine ?

Nous l’avons vu lors du dernier billet, l’évocation d’un souvenir peut-être recherchée et consciente, mais elle est parfois involontaire et spontanée. Chacun a vécu ce type de situation dont l'exemple le plus connu est celui raconté par Marcel Proust (1871-1922) dans Du côté de chez Swann (À la recherche du temps perdu).

« Un plaisir délicieux »

Tout le monde cite cet épisode alors que peu l’ont réellement lu. Faute de vous imposer tout le texte (qui fait 1046 mots), en voici deux extraits. « …quand un jour d'hiver, comme je rentrais à la maison, ma mère, voyant que j'avais froid, me proposa de me faire prendre, ...

Et s'il fallait courir pour soigner son cerveau ?

Pour notre santé cardiovasculaire et cérébrale, l’activité physique est clairement bénéfique ; elle peut même améliorer les fonctions motrices et cognitives dans certains cas de maladies neurodégénératives. Reste que les mécanismes moléculaires sous-jacents par lesquels l’exercice empêcherait ou protègerait la neurodégénérescence restaient mal compris. Mais des chercheurs du Département de médecine cellulaire et moléculaire (Université d’Ottawa, Canada) sont parvenus à en savoir plus, chez les souris tout du moins. Est-ce que courir favorise la réparation du cerveau ?

Parmi ses nombreux bienfaits, on sait que l’exercice physique favorise la ...

Pourquoi parle-t-on "bébé" à son chien ?

Avez-vous remarqué que lorsque nous nous adressons de manière amicale à un chien, nous utilisons souvent un registre proche du « parler bébé » ? Si les raisons qui expliquent cette « analogie » ne sont pas clairement déterminées, l’étude menée par l’équipe ENES (Equipe Neuro-Ethologie Sensorielle) apporte toutefois des éléments de réponse à cette question : pourquoi parlons-nous « bébé » à notre chien ?

Quand il parle à un bébé, l’adulte change généralement d’intonation (plus aigüe), adopte un rythme plus lent et articule davantage les voyelles. Ces caractéristiques du « parler bébé » ont pour effets positifs l’engagement et le ...

Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.