Actualité scientifique

La reconnaissance des visages est-elle innée ?

Chez les humains et les primates, la capacité à reconnaître des visages a longtemps été considérée comme innée. C’est-à-dire que, dès la naissance, le cerveau était « naturellement » capable de les identifier. Il semble que cette vision innéiste soit remise en cause par une récente étude réalisée à la Harvard Medical School (Boston) et publiée dans Nature Neuroscience. Et si la reconnaissance faciale se forgeait plutôt avec l’expérience ?

Les études sur le développement du cerveau des primates nous indiquent qu’à environ 200 jours, se développent dans le sillon temporal supérieur, des grappes de neurones responsables de la reconnaissance des ...

Pourquoi danser nous fait-il du bien au cerveau ?

« Let’s Dance » nous prodigue l’éternel David Bowie. Et il a bien raison de nous encourager à pratiquer cet art qui est bon pour le corps … et pour notre cerveau. En effet, une récente étude, menée par une équipe allemande, vient de démontrer les bienfaits de la danse sur la santé mentale, tout particulièrement chez les personnes âgées. Et nul besoin d’être un danseur étoile pour en profiter ! Pourquoi danser est-il bon pour notre cerveau ?

Pour leur étude longitudinale, parue dans Frontiers in Human Neuroscience, les scientifiques ont comparé les effets de la pratique régulière de la danse sur la structure et la fonction du cerveau, ainsi ...

Droitiers ou Gauchers...

Droitiers ou Gauchers, l’impossible réconciliation
Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE

Qu’ont en commun Léonard de Vinci, David Bowie, Barak Obama, John McEnroe, le prince William, Bill Gates, Nicole Kidman, et Lionel Messi ? Bien sûr, vous les avez reconnus, ils sont gauchers. Il faudrait plusieurs billets pour épuiser le sujet des gauchers auxquels est même consacrée une Journée internationale, le 13 août. Quand on parle de droitier ou gaucher, on définit notre main préférentielle pour les gestes de précision, mais n’oublions pas que cette latéralité concerne également nos pieds (pour tirer dans un ballon par exemple) et nos yeux ...

Le corbeau est-il capable de planifier ?

Lorsque nous sortons, le fait de se saisir d’un parapluie relève d’une planification qui nécessite de s’extraire de la situation actuelle (il ne pleut pas …) pour se projeter dans le futur (… mais il risque de pleuvoir). Cela repose sur des compétences cognitives élaborées que, jusqu’à présent, seuls les humains et les grands singes possèdent. Mais une nouvelle étude montre que les corbeaux pourraient bien être capables de s’organiser en pensant à l’avenir. Comment les scientifiques sont-ils parvenus à cette découverte ?

Que ce soit pour préparer un dîner ou un plan marketing, la planification consiste (entre autres) à prévoir, anticiper les ...

Pourquoi peut-on frissonner en écoutant une chanson ?

A titre personnel, écouter One du groupe U2 ou, dans un autre genre, Nessun Dorma interprété par Pavarotti me donne la chair de poule. Vous arrive-t-il aussi de frissonner à l’écoute d’un morceau de musique ? Si c’est le cas, sachez que votre cerveau est peut-être « spécial ». En effet, une récente étude menée à l’Université de Californie du Sud, indique que les personnes qui vibrent à l’unisson de la musique pourraient avoir une capacité accrue à ressentir des émotions intenses. Quels sont les effets de la musique sur le cerveau ?

En préambule de leur étude, Matthew Sachs et ses collègues du Brain & Creativity Institute rappellent que les émotions ...

Une question appuyée par des gestes est-elle efficace ?

Même si selon les cultures et les individus, la gestualité est différente, accompagner ses paroles de gestes est naturel. De plus en plus d’études s’intéressent au rôle que peuvent jouer ces signaux non verbaux dans la compréhension. Est-ce qu’ils facilitent ou, au contraire, entravent celle-ci ? Sur ce point, une nouvelle recherche néerlandaise tend à démontrer les effets positifs de la gestualité lorsqu’une personne questionne son interlocuteur. En quoi accompagner ses questions avec des gestes rend-elle l’interaction plus efficace ?

La communication orale est multimodale ; elle met simultanément en jeu plusieurs systèmes sémiotiques : le verbal ...

Un vin cher est-il vraiment meilleur ?

La qualité a un prix. Certes. Mais il est admis que les prix peuvent influencer notre appréciation de tel ou tel produit. Des études ont déjà démontré qu’un même produit peut être perçu différemment selon son prix. C’est ce qu’on appelle « l’effet placebo de marketing ». Une nouvelle étude, parue dans Scientific Reports, nous explique le rôle que joue notre cerveau dans ces préjugés sur les prix. Comment une même personne peut-elle juger différemment un même vin selon son prix ?

Les travaux antérieurs de l’équipe de recherche franco-allemande (le Laboratoire de neuroscience cognitive / Economic Décision-Making group à Paris, et le Centre ...

HAPPYrespi

Détendez-vous en jouant avec votre respiration !

SBT vous propose de découvrir en toute sérénité HAPPYrespi, une application gratuite pour apprendre à respirer de façon ludique !


Si cela paraît naturel, bien respirer fait partie de l’hygiène de vie, au même titre que l’alimentation ou le sport. Et on ne sait pas toujours comment bien respirer. En général, nous respirons trop vite. Cela favorise le stress et l'anxiété.

Une bonne respiration agit sur de nombreux éléments : réduction du stress, de l'anxiété, de la fatigue et de la lassitude, stimulation du système ...

Lapsus...

Lapsus, une porte sur l’inconscient cognitif ou le début d’une maladie d’Alzheimer ?

Comme n’importe lesquels d’entre nous, les hommes politiques sont coutumiers des lapsus, sauf qu’avec eux c’est bien plus drôle… ou plus dévastateur !

Gaffes et bourdes
Le 10 mai 2017, alors qu’il prononçait son dernier discours officiel lors de la commémoration de l’abolition de l'esclavage, le président François Hollande a fait un lapsus en évoquant un « crime de lèse-majesté » au lieu d'un crime de « lèse-humanité » dans la phrase « chaque fois que l’on remettait en ...

Le bilinguisme augmente-t-il les capacités cérébrales ?

Depuis plusieurs années, J.-M. Annoni, professeur à l’Université de Fribourg (Suisse) et neurologue, a mené des études sur les effets du bilinguisme sur le cerveau. Dans une interview parue dans le journal suisse Le Matin, ce spécialiste du développement du langage nous éclaire sur les impacts de l’acquisition/apprentissage d’une deuxième langue sur le cerveau. Comment celui-ci parvient-il à gérer deux (ou plusieurs) langues ?

Les études menées par J.-M. Annoni ont démontré combien notre cerveau pouvait être flexible en étant capable d’opter pour des stratégies différenciées selon les contextes dans lesquels il est sollicité. Par exemple, une personne ...

Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.