Les chats sont-ils de bons physiciens ?

Dans nos billets, il nous arrive de temps à autres de relater des études sur les chiens, les corbeaux et même les escargots de mer, mais rarement sur les chats. Réparons donc cet oubli avec la présentation d’une recherche japonaise, publiée dans Animal Cognition, qui met en avant leurs facultés de comprendre (humblement) certaines lois basiques de la physique que nous devons, entre autres, à Newton et Einstein.

Dans leurs travaux précédents, S. Takagi et ses collègues du Département de Psychologie de l’Université de Kyoto (Japon) ont déjà mis en lumière le fait que les chats pouvaient prédire, en fonction de ce qu’ils entendaient, la présence d’un objet absent. Cette capacité à comprendre le principe de cause (bruit) à effet (présence matérielle) repose sur la finesse de leurs facultés auditives. Pour cette présente étude, les chercheurs ont souhaité également tester la compréhension de la gravité chez ces félins.

Ils ont alors utilisé une procédure dite de « violation des attentes » pour premièrement, observer si le chat utilisait une règle de causalité pour déduire la présence d’un objet invisible, en entendant un bruit émis à l’intérieur d’une boîte opaque qu’un expérimentateur secouait. Deuxièmement, il s’agissait de voir si l’animal était capable de prévoir l’apparition de l’objet lors du retournement de la boîte. Dans deux conditions expérimentales (congruentes), les lois de la physique étaient respectées : si pendant la phase d’agitation de la boîte, un son se faisait entendre, lors de la phase de retournement de celle-ci, un objet (un hochet) tombait. A l’inverse, si aucun son ne « sortait » de la boîte, aucun objet n’en « sortait ». Bien évidemment, les conditions non congruentes (celles qui violent les attentes) sont les plus intéressantes à étudier.

30 chats domestiques (moyenne d’âge = 2,9 ans ; 13 mâles et 17 femelles) ont participé à cette expérience. C’est lors des conditions non conformes aux lois de la physique que les scientifiques ont été particulièrement attentifs aux comportements des animaux. Comment ont-ils réagi lorsqu’ils avaient entendu un bruit dans la boîte et qu’ils découvraient qu’aucun objet n’y était logé ; ou bien lorsqu’ils s’apercevaient que quelque chose s’y trouvait, alors qu’ils n’avaient pourtant perçu aucun son ? Les chercheurs ont émis l’hypothèse que dans ces deux situations expérimentales non congruentes, les chats regarderaient plus longtemps la boîte lors de la phase de retournement, ce qui indiquerait leur surprise, leur incompréhension.

De manière logique, les résultats indiquent que les chats ont porté leur regard de manière plus durable sur la boîte lorsque l’expérimentateur la secouait et qu’un bruit était émis. Cela conforterait le fait que ce félin a bien utilisé une loi de la physique (causale-logique) pour déduire la présence (ou l’absence) d’un objet. De même, dans les situations incongrues, les chats ont regardé plus longtemps la boîte, comme s’ils se questionnaient sur la présence ou bien l’absence de l’objet, en non-conformité avec le son entendu ou non précédemment. L’hypothèse des chercheurs semble donc valide et ils n’hésitent d’ailleurs pas à déclarer que les chats ont « une connaissance rudimentaire de la gravité ».

Selon les auteurs, l’esprit de chasse de ces animaux pourrait expliquer cette capacité à inférer la présence d’un objet à partir d’un son. En effet, S. Takagi explique que « les chats de chasse doivent souvent déduire des sons uniquement la position et la distance de leur proie. »
Source : S. Takagi et coll. « There’s no ball without noise : cat’s prediction of an object from noise », in Animal Cognition, sept. 2016 Futura Sciences : https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/science-decalee-science-decalee-chats-comprennent-lois-physiques-base-63306/

Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.