Les Grands Hommes sont-ils petits ?

Le Billet du Neurologue, Dr Bernard CROISILE, Octobre 2020

La taille des grands hommes intéresse le public qui imagine une corrélation entre le QI et la hauteur : à côté de ses capacités cognitives combinant créativité, rapidité et justesse de décision, un Grand Homme se doit aussi d’être grand par la taille. Cette erreur a été commise après la bataille d’Issos, par la mère de Darius III capturée avec le reste de sa famille par les forces macédoniennes : apercevant deux généraux rentrant sous leur tente abandonnée par le Roi des Rois, elle s’adressa à celui qui l’emportait par la taille et la beauté, persuadée qu’il s’agissait d’Alexandre alors que c’était Héphaestion. Si Alexandre fut surnommé « le Grand », il était néanmoins plus petit que son compagnon. La réponse du conquérant est connue « Lui aussi est Alexandre ! », ce qui prêta à maintes interprétations. Bien évidemment, la taille ne compte pas, mais il est amusant d’analyser les liens entre la taille et les compétences, voire le génie.

Les présidents américains
Les huit derniers présidents des États-Unis sont plutôt grands : Gerald Ford, 1,83 m ; Jimmy Carter, 1,78 m ; Ronald Reagan, 1,85 m ; George Bush Sr, 1,88 m ; Bill Clinton, 1,88 m ; George Bush Jr, 1,83 m ; Barrack Obama, 1,85 m, enfin, Donald Trump mesure 1,88 m. Faut-il en déduire que les électeurs seraient attirés par des candidats de haute taille ? Il faudrait en fait comparer la taille des présidents élus et de leurs adversaires. Quoi qu’il en soit, le « Leader du monde libre » ne semble pas pouvoir être un nain ! Pour info, Joe Biden mesure 1,83 m.

Et les Présidents de la Ve république ?
Les données varient selon les sources, mais voici ce que l’on peut en gros retenir de la taille des Présidents français : Charles De Gaulle (1,93 m), Georges Pompidou (1,83 m), Valéry Giscard d’Estaing (1,89 m), François Mitterrand (1,73 m), Jacques Chirac (1,90 m), Nicolas Sarkozy (1,68 m), François Hollande (1,73 m) et Emmanuel Macron (1,73 m). Certains éditorialistes en ont tiré une règle d’alternance non pas politique mais centimétrique : à un Président de grande stature succède un Président plus petit auquel succède ensuite un Président plus grand, l’exception étant Emmanuel Macron. Il n’échappera à personne que les trois présidents de gauche, Mitterrand, Hollande et Macron ont en gros la même taille, 1,73 m, et sont plus petits que les présidents de droite, excepté Sarkozy. Je vous laisse tirer les conclusions qui vous satisferont.

Les chefs d’entreprises
Une petite taille, comme la race ou le genre, s’accompagne de salaires moins élevés. En outre, la revue Fortune a révélé que les dirigeants d’entreprise (CEO) mesuraient en moyenne 1,83 m, c’est-à-dire 6,35 cm de plus que l’américain moyen, et que moins de 3% d’entre eux étaient en dessous de 1,70 m. Toute règle ayant ses exceptions, d’illustrissimes chefs d’entreprises sont en revanche plus petits : Jeff Bezos d’Amazon et Mark Zuckerberg de Facebook mesurent 1,70 m alors que Sergey Brin de Google est à 1,73 m.

Napoléon le Grand était-il petit ?
Une petite taille attire les quolibets, Nicolas Sarkozy en a fait les frais, un autre dirigeant français aussi, Napoléon 1er. Commençons par cette jolie anecdote : en 1814, alors que l’Empereur tentait vainement d’attraper un ouvrage placé trop haut, le général Petit qui, malgré son nom (ça ne s’invente pas), était plus grand que Napoléon, lui donna le livre en lui disant presque pour s’excuser « Sire, je suis plus grand que vous », mais celui-ci lui rétorqua « Vous voulez dire plus long ! »
Pour de simples motifs de propagande, les caricaturistes anglais ont inventé le mythe de la petite taille de Buonaparte puis de Napoléon. Si l’on se réfère aux trois mesures avérées de sa taille, on obtient 1,68/1,69 m, or à l’époque la taille française moyenne était de 1,64 m, Napoléon était donc plus grand que la moyenne. En outre, des études ont montré que la population masculine avait gagné entre 10 à 11 cm en un à deux siècles, ce qui signifie qu’à notre époque Napoléon 1er ferait entre 1,79 et 1,80 m ; il serait ainsi plus grand que Mitterrand, Sarkozy, Hollande et Macron ! Mais pourquoi ce mythe de la petite taille de Napoléon ? D’une part, il était souvent entouré de généraux plus grands que lui, Murat mesurait 1,90 m par exemple. En outre, la taille minimale requise dans la Garde impériale qui l’entourait était de 1,73 m pour les chasseurs à pied et de 1,76 m pour les grenadiers à pied, sans oublier qu’ils étaient coiffés d’un bonnet d’ourson de 35 cm de hauteur. La taille, c’est toujours relatif.
Au final, Napoléon était de taille moyenne voire plus, et l’erreur britannique (qui les arrangeait bien) résulterait d’une erreur de conversion de sa taille entre le système de mesure français et le système anglais, la correspondance centimétrique des pieds et pouces n’étant pas la même selon qu’ils soient français ou anglais.

Le complexe de Napoléon
Ce pseudo-complexe psychologique postule que les petits hommes seraient plus agressifs que les personnes plus grandes afin de « compenser » la différence de taille. Plusieurs études ont réfuté ceci, montrant qu’en fait, les petits étaient moins colériques que les grands. Clairement, il n’existe aucun fondement biologique à l’hypothèse qu’une grande taille, ou une petite taille, interférerait avec l’efficacité cognitive. Du haut de ses 1,60 m, rien n’empêche Hercule Poirot de faire fonctionner avec rapidité ses petites cellules grises, et Churchill n’a pas démérité du haut de son 1,70 m.
Le problème est plus psychologique : on est rassuré par un dirigeant de belle prestance à qui l’on fait plus confiance qu’à un petit. En revanche, dans des situations de crise, il est possible qu’un dirigeant (politique ou industriel) de petite taille s’impose davantage par un dynamisme, une volonté, une détermination peut-être facilités par le fait d’avoir dû toujours se battre dans un monde de « géants ». Alors qu’il ne peut paradoxalement pas s’appliquer à l’Empereur, le complexe de Napoléon serait parfois un réel moteur chez certains. La taille ne serait pas un moteur cognitif, mais davantage un propulseur du caractère, du tempérament, de la personnalité.

Du génie à la taille
Du génie à la taille, on a tendance à inférer qu’un Grand Homme l’est aussi par sa taille. Cette obsession de la mesure alimente des comparaisons mais ne débouche pas toujours sur des conclusions pertinentes. La grande taille de Louis XVI (environ 1,90 m) s’accompagnait d’une timidité et d’une indécision qui l’empêchèrent de répondre avec assurance lors de certains moment cruciaux de la Révolution. Quant à son ancêtre Louis XIV, sa taille est estimée entre 1, 56 à 1,84 m, ses contemporains le trouvaient grand, on dit que ses hauts talons et sa perruque avaient pour objectifs de l’allonger, mais finalement, comme tout son entourage était vêtu de même, l’avantage été neutralisé. Einstein et Hitler ayant eu la même taille de 1,75 m, que les mères se rassurent, un petit enfant peut réussir dans la vie, sans forcément mettre le feu à la planète. Quant à moi, puisque c’est la seule question qui vous intéresse depuis le début de cet article, je mesure 1,76 m… Et je n’ai aucune prétention, ni à gouverner le monde, ni à concurrencer Jeff Bezos, ni à révolutionner les lois de l’Univers.


Pour en savoir plus :
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/09/02/les-hommes-europeens-ont-grandi-de-11-cm-en-un-siecle_3469567_1650684.html#8ae75Z1xQo8V8AVs.99
https://fr.wikipedia.org/wiki/Complexe_de_Napoléon

Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.