Un chien pour motiver les enfants à lire ?

« Notre étude visait à déterminer si un enfant serait motivé à lire plus longtemps et à persévérer dans les passages difficiles si un chien était à ses côtés ». Cette étonnante piste de recherche de deux universitaires canadiennes a donné lieu à un article paru dans Anthrozoös, une revue multidisciplinaire des interactions entre l’homme et l’animal. L’occasion pour nous d’en apprendre davantage sur l’impact des chiens dit de thérapie. Et s’ils pouvaient motiver les enfants à lire ?

Camille Xinmei Rousseau (doctorante à l’Université British Columbia Okanagan, Canada) et Christine Yvette Tardif-Williams (Professeure à l’Université de Brock Saint Catharines, Canada) ont donc cherché à savoir si les chiens pouvaient contribuer à un contexte propice à la lecture chez les enfants, lorsque ceux-ci sont confrontés à un passage difficile. Pour répondre à cette question, elles ont recruté 17 enfants (8 filles et 9 garçons, âgés de 6 à 8 ans), qui étaient bien évidemment accompagnés de leurs parents. Les participants ont été sélectionnés en fonction de leur capacité à lire en autonomie. De plus, en amont de l’expérience, les scientifiques ont déterminé, pour chaque sujet, son champ de lecture pour s’assurer qu’il aurait à lire des extraits appropriés. Ensuite, elles ont choisi des histoires légèrement au-delà du niveau de lecture de l’enfant.

L’expérience s’est alors déroulée selon deux conditions : les jeunes participants lisaient à voix haute à un observateur, au maître-chien et à l’animal de compagnie réunis dans la même pièce ; ou bien sans l’animal. Une fois la première page terminée, les enfants pouvaient soit effectuer une deuxième lecture, soit terminer la session.

Qu’ont observé les chercheuses à l’issue de cette expérience ? Les résultats suggèrent que la présence d’un chien de thérapie (quel que soit sa race ou son âge) a eu un impact positif sur la motivation et la persévérance des enfants en lecture lorsqu’ils ont dû lire un passage difficile. Les temps de lecture se sont révélés significativement plus longs en présence de l’animal. Par ailleurs, les jeunes participants ont déclaré « se sentir plus intéressés et plus compétents » lorsque le chien était dans la pièce avec eux.

Selon les auteures : « cette étude est la première à avoir soigneusement sélectionné et attribué aux enfants une lecture stimulante […] et elle pourrait aider à développer des stratégies d’intervention assistée par un chien pour les jeunes lecteurs en difficulté. » En ce sens, elles souhaitent poursuivre leurs investigations dans d’autres domaines éducatifs que la lecture.
Source : Camille Xinmei Rousseau et Christine Yvette Tardif-Williams : « Turning the Page for Spot: The Potential of Therapy Dogs to Support Reading Motivation Among Young Children », in Anthrozoös, sept. 2019 // Site de l’UBC Okanagan : Une nouvelle recherche démontre que les chiens favorisent le tournage des pages : https://news.ok.ubc.ca/2019/11/28/ubc-study-demonstrates-dogs-promote-page-turning/

Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.