Notre cerveau est-il préconfiguré pour la lecture ?

Qu’est-ce qui détermine l’organisation fonctionnelle de notre cerveau ? Une des hypothèses serait que des modèles de connectivité innée (structurelle ou fonctionnelle) constitueraient une sorte d’échafaudage sur lequel la spécialisation fonctionnelle pourrait ensuite avoir lieu. Une équipe de chercheurs de l’Université de l’Ohio ont voulu tester cette hypothèse sur l’aire cérébrale de la lecture, la VWFA.

La Visual Word Form Area (VWFA) est spécialisée dans la reconnaissance visuelle des formes des mots, une procédure essentielle de la lecture. Selon les études, cette aire ne s’activerait que lors de la présentation de mots en modalité visuelle. Des expériences sur des enfants de 5 ans (non lecteurs donc) ont cependant montré que la VWFA pourrait déjà être connectée et configurée pour être différenciée des régions visuelles adjacentes, et ce, dès la naissance, sans expérience visuelle avec les mots. Dans cette perspective, Zeynep M. Saygin et ses collègues ont alors émis l’hypothèse que bien que le VWFA soit fortement dépendant de l’expérience, il serait déjà « pré-câblé » pour être sélectif pour les mots visuels en communiquant, à la naissance, avec les régions proto-linguistiques. Par ailleurs, cette zone se situe à côté d’une autre partie du cortex visuel qui traite les visages ; et selon Z.E. Saygin, principale auteure de l’étude, « il était raisonnable de croire qu’il n’y avait aucune différence dans ces parties du cerveau chez les nourrissons ».

Les scientifiques ont analysé les scans IRMf du cerveau de 40 nouveau-nés (de moins d’une semaine) et les ont comparés à ceux d’adultes (40 sujets, dont 15 femmes ; tranche d’âge : 22-36 ans). Que montrent les résultats publiés dans la revue Scientific Reports ? Tout d’abord, les nouveau-nés présentent des schémas de connectivité fonctionnelle similaires à ceux des adultes. Ainsi, chez les premiers, les chercheurs ont observé que le VWFA présumé était connecté plus fortement avec les régions linguistiques qu’avec les autres régions visuelles adjacentes. De ce fait, les données suggèrent que l’emplacement du VWFA serait réservé à la naissance en raison de sa connectivité avec le réseau linguistique, ce qui tendrait à prouver que « la connectivité innée commande le raffinement ultérieur du cortex ». Plus simplement, comme le dit Z.M. Saygin : « le VWFA est spécialisé pour voir les mots avant même que nous y soyons exposés. »

Les chercheurs ont tout de même trouvé des différences entre le VWFA des nouveau-nés et celui des adultes, notamment au niveau de l’ampleur de la connectivité, le renforcement de connexions spécifiques et le raffinement des connexions (pour différencier complètement les représentations orthographiques des autres objets dans le cortex visuel).

Si cette recherche indique que nous naitrions avec une partie du cerveau pré-câblée pour être réceptive à la vue des mots et des lettres (ce qui prépare le terrain pour l’apprentissage de la lecture), les auteurs précisent que : « l’expérience de la langue parlée et écrite renforcera probablement les liens avec des aspects spécifiques du circuit linguistique et différenciera davantage la fonction de cette région de celle de ses voisins à mesure qu’une personne acquiert des capacités d’alphabétisation. »

Par conséquent, il apparait important de suivre l’évolution de cette région du cerveau, de voir comment elle se spécialise, puisque cela permettra d’en apprendre davantage sur la variabilité individuelle, sur les différences de comportement en lecture et notamment sur la dyslexie.
Source : Jin Li, David E. Osher, Heather A. Hansen, Zeynep M. Saygin. « Innate connectivity patterns drive the development of the visual word form area », in Scientific Reports , oct. 2020 // Site de l’Université de l’Ohio : Humans are born with brains ‘prewired’ to see words https://news.osu.edu/humans-are-born-with-brains-prewired-to-see-words/

Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*

Saisissez les caractères situés dans l'image ci-dessous

Reload security image
Captcha image
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.