Les fonctions exécutives


Les fonctions exécutives correspondent à des fonctions élaborées de logique, de stratégie, de planification, de résolution de problèmes et de raisonnement hypothético-déductif. La planification permet par exemple de définir un programme d'actions et à respecter des priorités sans se disperser. Cette capacité permet de hiérarchiser ses priorités en tenant compte des liens entre celles-ci et de la diversité des données concernées.

Plusieurs formes de raisonnement

Les fonctions exécutives nous aident à résoudre tous les problèmes plus ou moins complexes du quotidien. Habituellement, il convient de bien analyser le contexte et le but recherché afin d'évaluer les conséquences probables de la décision à prendre. Pour mieux appréhender ces situations, nous sommes dotés d'une capacité de raisonnement qui peut être de trois types :

Raisonnement inférentiel

Le raisonnement inférentiel : utilisé face à un problème qui n'a encore jamais été rencontré et pour lequel il n'y pas de solution existante à appliquer en l'état. Il est alors nécessaire de repérer tous les éléments du problème et de faire un travail de déduction, de formulation et de vérification d'hypothèses permettant d'aboutir à des solutions possibles.

Raisonnement analogique

Le raisonnement analogique : correspond à la réutilisation adaptée d'une solution déjà utilisée face à un problème présentant des spécificités communes avec celui à résoudre.

Raisonnement automatique

Le raisonnement automatique : à considérer plus comme l'application spontanée d'une procédure que comme un raisonnement. C'est surtout dans le cadre de situations familières, comme se rendre au travail en voiture que nous le sollicitons. Il est réalisé grâce à l'application de connaissances automatisées stockées en mémoire procédurale. Ces situations n'étant pas nouvelles, elles ne nécessitent guère d'attention, si bien que cette dernière peut être engagée ailleurs.

La résolution de problème

Pour résoudre un problème, plusieurs étapes de raisonnement sont nécessaires :

  • 1. Le problème est analysé et le but à atteindre est défini. A la suite de quoi, il s'agit de déterminer une stratégie et un plan d'action permettant de résoudre le problème.

  • 2. Si le but final est trop difficile à atteindre en une seule étape, il faut envisager des objectifs intermédiaires pour faciliter la progression vers la solution.

  • 3. Parallèlement, il est nécessaire de prendre en compte les moyens existants, et les impératifs matériels ou procéduraux à respecter.

  • 4. Finalement, il est primordial de sélectionner une réponse parmi plusieurs en compétition, et de valider le résultat par rapport à l'intention de départ.

  • 5. L’imagerie mentale est très importante dans la stratégie, puisqu'elle permet de se transposer dans la situation virtuelle du futur afin d’imaginer ou d’anticiper les scénarios possibles.

Dans la vie quotidienne

Dans la vie quotidienne, nous rencontrons des situations complexes ou simplement nouvelles, comme trouver la cause d'une panne, dresser le meilleur parcours d'un trajet, planifier des opérations de jardinage, trouver les meilleurs coups pour battre un adversaire aux échecs...


Fermer
Identification

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous:

LoadingVeuillez patienter... Chargement...
Fermer Connexion
Mot de passe oublié

Veuillez entrer l'adresse e-mail associée à votre compte HAPPYneuron.
Les instructions pour réinitialiser le mot de passe seront transmises à cette adresse e-mail.

LoadingEnregistrement des données...
Fermer
Connexion

Il semblerait que vous ayez égaré votre mot de passe, que souhaitez-vous faire ?

Fermer
Inscription gratuite

Découvrez la méthode HAPPYneuron pendant 7 jours, gratuitement et sans engagement.

*
*
*
*
*
*
En cliquant sur le bouton ci-dessus, vous acceptez les Conditions d'utilisation.
* Champ obligatoire
Conditions d'utilisation
Fermer
Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez gratuitement deux fois par mois les découvertes les plus intéressantes sur le cerveau et nos offres spéciales.